mercredi 22 novembre 2006

Plaidoyer en faveur d’une gouvernance adaptée aux PME

Société cotée, société non cotée, deux poids deux mesures ?Les capitaux investisseurs ne peuvent que constater que les règles de bonne gouvernance divergent sensiblement selon qu'il s'agit de sociétés cotées en bourse ou de PME ne faisant pas appel public à l’épargne.

S’il est vrai qu’il faut éviter à tout prix d’asphyxier les PME avec des règles inadaptées, il est également utile de souligner que les responsabilités des administrateurs de PME sont les mêmes que celles des administrateurs de société cotée en bourse. Ainsi, en cas de difficultés le Tribunal de commerce peut les rendre responsable du fait leur mauvaise gestion sur leurs biens personnels. Dans ce cadre, des règles de bonne gouvernance adaptée au monde de la PME serait de nature et à garantir une gestion efficace et ce faisant à protéger ces derniers.

Il existe une vraie nécessité de rapprocher de la culture des PME les pratiques du gouvernement d’entreprise. Il convient de rappeler à cet égard que dans près de 70% des cas les PME sont des entreprises familiales. Agissant dans ce sens, l’IFA (Institut Français des Administrateurs) a lancé un groupe de travail sur le sujet et des sociétés de conseil se lancent sur ce créneau porteur.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

En réalité, il convient de créer deux droit des sociétés bien distincts !
L'1 pour les grosses emtreprises valo sup à 50 Millions d'euros et l'autre pour les petites et les moyennes.

Canada a dit…

Au Canada ils ont fait quelquechose de trés bien dans ce sens.
En effet, les sociétés inscrites à la Bourse de Toronto doivent divulguer annuellement leurs règles en matière de gouvernance d’entreprise et la conformité de leurs pratiques aux lignes directrices visant une meilleure gouvernance d’entreprise.

Toronto a dit…

A titre d'informations complementaires, on peu dire que Les lignes directrices de la Bourse de Toronto portent entre autres sur les responsabilités des administrateurs, la composition du conseil d’administration et des comités du conseil et les pratiques adoptées par le conseil.