jeudi 9 novembre 2006

Gouvernance : les bons élèves anglo-saxons

Bien qu'encore peu développée, l'évaluation individuelle des administrateurs témoigne de l'avance prise par les Anglo-Saxons : de tel processus sont en vigueur dans 77 % des entreprises canadiennes et dans 73 % des sociétés britanniques.
Cette pratique n'a été adopté que par 32 % des grands groupes américains et par 23 % de leur homologues allemands.
En France, le retard est considérable puisqu'elle ne concerne que 8 % des entreprises cotées.

1 commentaire:

corporatefi a dit…

Seulement 8% des entreprises cotées ! et sans doute près de 0% des entreprises non cotées.
La gouvernance d'entreprise a encore un long chemin à parcourir en France !!!!
Aux investisseurs à faire entendre leurs voix !