lundi 20 novembre 2006

Gouvernance d’entreprise : du pipeau ?

On entend souvent parler de la gouvernance d’entreprise dans les médias économiques mais plus rarement de la question de l’intérêt concret du gouvernement d’entreprise ???

Pour mémoire, le gouvernement d’entreprise peut se définir comme l’ensemble des règles qui définissent et régulent la direction et le contrôle de l’entreprise.

Dans les PME, ces règles de gouvernance restent bien souvent totalement ignorées, y compris lorsqu’il s’agit d’obligation d’origine légale. A titre d’exemple dans une immense majorité de sociétés non cotées, les assemblées se tiennent encore « sur le papier » (sans avoir ainsi jamais eu d’existence réelle) et les comptes ne sont jamais déposés au Greffe.

Seule une approche active des actionnaires qui se traduit par :
-une utilisation optimisée des pouvoirs qui leurs sont conférés (pouvoirs allant de pair avec le respect de leurs devoirs),
-l’analyse approfondie des résolutions et une opposition systématique (mais néanmoins constructive) sur les résolutions qui contreviennent à leurs intérêts,
-une sensibilisation du management à l’intérêt (y compris pour eux-même) du respect des bonnes pratiques de gouvernance,
est source de création de valeur pour les actionnaires et l’entreprise dans laquelle ils ont investis.
Ce n’est que dans ces conditions que le gouvernement d’entreprise prend tout son sens.

1 commentaire:

carlos a dit…

C'est vrai qu'écrire sur la corporate governance, c'est un peu comme parler de développement durable cela fait "tarte à la crème"... néanmoins les enjeux qui se cache derrière ces termes sont bien réels !!!
La corporate governance est un ensemble de méthode qui permette de restaurer la confiance (sans laquelle pas d'investissement) entre les différentes parties: actionnaires, patron de PME, partenaires commerciaux,salariés.
Le respect des principes de corporate governance est donc primordial.